Un peu fatiguée par...
 
Notifications
Retirer tout

Un peu fatiguée par toutes ces introspections que nécessite l'acceptation du polyamour

4 Posts
3 Utilisateurs
2 Likes
559 Vu
susugougou
(@susugougou)
New Member
Début du sujet
 

Bonjour,

je lance cette discussion parce que j'aimerais des retours sur l'acceptation du polyamour de son conjoint après de longue année d'exclusivité.

J'explique rapidement notre histoire. En couple exclusif depuis  11 ans (il est mon 1er amour), cet été il tombe sous le charme d'une copine que nous avons en commun. Il m'en parle assez rapidement et je lui donne "l'autorisation" cet été d'en profiter avec elle si l'occasion se présente. Evidement l'occasion se présente et se représente, et la je fais face a deux découverte: la relation libre et la Jalousie. Même si en théorie je suis d'accord avec le fait de vivre ses amours comme on le souhaite en pratique j'ai souvent la boule au ventre.

Puis leur relation continu avec mon consentement. Au fil de mes recherche j'ai l'impression que même  si le chemin de l'acceptation est semer d'embuche, la destination a l'air d'être une vie sereine, belle et rempli d'amour et ca ca me donne envie de le vivre. J'écoute des podcast, je lis de nouveaux bouquins et me renseigne sur ce sujet qui me passionne. Même pour moi, le fait de savoir que le jour ou je rencontre quelqu'un qui me plait je peut le vivre a fond me soulage (eh oui je n'ai connu que le même homme jusqu'ici).

Cette copine (sa nouvelle amoureuse) devient avec les semaines qui passe une amie, on discute beaucoup ensemble de nos doutes, nos craintes et notre visions des choses. Cela me rassure énormément. Ce n'est pas une garce qui veut piquer mon mec mais juste une amie qui est en train de tomber amoureuse. Et je trouve cela beau. Oui leur histoire est belle. Apres 4 mois de réglage ( mise en place de quelque règles) nous commençons a prendre nos marques.

Il y a quelques jours je pars en vacances avec mes enfants voir de la famille pendant 1 semaine. On discute tout les 3 de ce qu'il ont envie et de ce que je peux accepter. Et la je me rend conte que l'imaginer dormir dans mon lit ne me fait rien pas même une once de jalousie alors on convient qu'ils peuvent passer la semaine ensemble chez "nous". Et nous passons tout les 3 de super vacances moi avec ma famille et eux ensemble. J'ai même ressentit de la comperssion en les imaginant le soir en rentrant du boulot dans les bras l'un de l'autre. Donc nous recommençons, ils peuvent passer plusieurs jours (et nuits) ensemble dans la même semaine sans que cela me dérange.

Il y a quelque chose que je ne m'explique pas encore. J'accepte sans me forcer ces jours et nuits passer ensemble en revanche si je vois le nom de Mme s'afficher sur le téléphone Mr ca me met terriblement en colère. Je trouve ma propre réaction un peu disproportionné. Il ne s'agit que de simple message souvent anodin en plus. 

Bref tout cela pour dire que je trouve le chemin de "poly acceptant" hyper fatiguant et pour l'instant pas vraiment rempli de bonheur et de sérénité. Est ce qu'un jour cela deviendras naturel et sans questionnement constent? Ce que je veux dire c'est que Mr et Mme son très a l'écoute, j'ai de la chance que cela se fasse dans de "bonne conditions" et je veux continuer cette "aventure". Mais parfois toutes les questions que je me pose sur mes peurs, mes jalousies, sont un peu pesante. 

 

PS: je n'ai pour l'instant pas d'autre histoire de mon coté car je n'en ressent pas le besoins ni l'envie. Et surtout l'occasion ne s'est pas encore présenté.

 

Ce message a été modifié Il y a 9 mois 2 fois par susugougou
 
Posté : 10/11/2021 1:39
Antho reacted
Romain
(@romain)
Eminent Member Admin
 

Bonjour susugougou, je trouve que vous commencez plutôt bien cette ouverture ! Chacun a plus ou moins de chemin à parcourir pour s'adapter à ce mode relationnel, mais vous vous autorisez déjà beaucoup en peu de temps ! La bonne entente avec ta metamour est également une très bonne chose 👍 

De mon point de vue, la destination ce n'est pas nécessairement la concrétisation du polyamour, mais plutôt un développement personnel et relationnel. Une fois qu'on arrive a être bien avec soi et les autres, toutes les relations sont simplifiées, amicales, familiales, sexuelles et/ou amoureuses. Et effectivement vu comme ça, ça vaut le coup de "transpirer" un peu. Ce ne serait pas le cas si on nous apprenait dès l'école à vivre avec les autres et être en relation.

Je comprends que tu puisses être fatiguée par toutes ces remises en questions et ces émotions, mais avec le soutien d'autres personnes qui sont passés par là, une bonne communication entre vous et un travail personnel, avec le temps tu vas réduire cette charge mentale et te sentir à nouveau en sécurité dans ta relation. Retrouver une nouvelle zone de confort.

Je t'invite à discuter avec d'autres personnes ici ou sur le groupe Polyamour et Compersion (privé) sur Facebook par exemple. Je te conseille également d'aller voir mes références comme le "Guide des amours plurielles". Et si tu as besoin d'un accompagnement personnel par la suite, n'hésite pas.

Bon courage dans cette aventure !
Romain

 
Posté : 11/11/2021 11:30
Antho reacted
Antho
(@antho)
New Member
 

Bonjour @susugougou

Je suis impressionné par ton témoignage et mesure à peine l'ampleur de la tâche d'introspection qui sera la mienne.

Je vais essayer de synthétiser ce qui se passe dans ma vie pour vous demander un regard de polyamoureux. En effet, le polyamour me pousse dans mes retranchements pour la deuxième fois dans ma vie.

A 17 ans je rencontre mon 1er amour. Nous nous construisons et réussissons ensemble dans le travail la maison la famille et les activités. A nos 40 ans, après 10 ans de mariage, mon épouse a beaucoup évolué suite à un évènement important sur sa santé. Elle s'est senti revivre, elle s'est libérée sexuellement et a commencé à avoir des envies de découverte et de nouveaux fantasmes. En réalité elle était attirée par un ami avec lequel nous partagions des activités associatives depuis 10 ans. Pour faire simple j'étais d'accord pour qu'elle tente l'expérience. Mais je n'ai absolument pas géré, en un mois j'ai été happé dans un tourbillon de jalousie terriblement dévastateur. Plus je suffoquais, plus elle s'éloignait de moi et nos 24 ans de fusion ont explosé. 8 ans après j'ai honte de l'avoir rejetée car je l'aime toujours et que je lui ait infligé des souffrances alors qu'elle m'aimait en réalité...

...

Aujourd'hui, j'ai 48 ans je suis marié depuis 4 ans avec une femme plus jeune de 14 ans. Une rencontre intense et un amour sincère qui m'a permis de reconstruire un foyer. Depuis 4 mois mon épouse a décroché un travail qui a vraiment chamboulé notre quotidien de famille recomposée. Elle s'est sentie revivre, ça lui a permis de retrouver une vie sociale dans laquelle elle s'est engouffrée sans demimesure. Heureux pour elle je n'ai pas hésité à prendre le relais sur l'intendance du quotidien. Cependant durant ces deux derniers mois, j'ai accusé le coup, elle ne fait plus grand chose et j'ai le sentiment de devenir un colocataire alors qu'elle passe énormément de temps sur WhatsApp à discuter avec ses collègues et nouveaux ami.e.s allant même jusqu'à sortir au resto, faire un barbecue chez nous, aller au bowling à 15... Bref un vie qu'elle n'a pas eu, ni dans notre couple (5 garçons à nous 2 dont un en bas âge) ni avec le père de ses deux grands qui pendant 8 ans était plus un colocataire et confident car il n'y a jamais eu d'amour. Détail qui nous intéresse ici, durant ces 8 années elle revoyait régulièrement de manière platonique un ex toujours accro à elle ... Puis il y a eu notre rencontre et son tempérament étant assez exclusif, elle a tiré un trait sur sa vie antérieure et s'est engouffrée entièrement dans cette vie de monogamie. Une vie qui la faisait rêver peut-être... Mariage amour .... Elle qui n'avait connu que des aventures et une vie de jeune mère...

Donc depuis 2 mois je souffre et ai débuté un psychothérapie qui m'a permis de comprendre que je souffre de dépendance affective car j'ai peu d'estime de moi. Cet état provoque chez ma femme l'effet inverse puisqu'elle est assez indépendante et que ce que j'attends d'elle ne peut pas exister car je l'étouffe. Alors je travaille beaucoup sur moi, je lis, je visionne des vidéos et j'écoute des podcasts. Et surtout je développe sérieusement une volonté de communiquer et je m'y applique du mieux possible grâce à des vidéos de coaching. Et ça marche

Aujourd'hui, cela fait 6 jours qu'elle m'a annoncé qu'elle pensait être une polyamoureuse. Voilà pourquoi elle est si distante car elle culpabilise et a toujours cru être exclusive. Cependant il est arrivé ce qui m'angoissait, un gars du job a demandé à rejoindre un groupe WhatsApp seulement pour aborder ma femme et lui dire qu'elle lui avait tapé dans l'œil dès ses premiers jours dans la boîte. Elle aussi elle est séduite attirée et a des sentiments. Et que ce n'est que discussions pour le moment. Elle m'a avoué ce secret qu'elle ne pouvait garder.

 

Ma réaction a été posée mais je suis triste de revivre une deuxième fois ce traumatisme. Je dois faire le deuil de cette vie à deux. En effet une amie m'a expliqué qu'il y avait 3 solutions : 1/ pas question qu'elle voit qqun d'autre (mais impossible de vivre comme avant après ça...) 2/on se sépare (mais on s'aime tellement que l'idée nous est insupportable) 3/je suis d'accord pour ouvrir notre couple.

Dans tous les cas, plus de retour en arrière possible...

Depuis 6 jours je suis terrifié à l'idée de reproduire l'escalade dans la jalousie et je lutte pour libérer ma conscience qui se charge de situations invivables pour un monogame. Elle sera dans les bras d'un autre, elle sortira au cinéma avec lui pendant que je garderai les enfants... Etc ... L'horreur!!

 

Et pourtant, depuis 6 jours nous nous sommes extrêmement rapprochés pour nous soutenir avec toutes ces émotions, angoisses etc...

Depuis 6 jours, je lis j'écoute et je visionne dès que je peux des témoignages et des conférences sur le polyamour.

Par ailleurs, le jour où ma femme m'apprend qu'elle aime qqun d'autre, quelques heures après, son amoureux (marié) rompt car son épouse s'oppose à l'idée. Je me suis surpris à la consoler, à vouloir la réconforter tellement elle accusait le coup ! Elle angoisse de me faire souffrir et elle passe par toutes les émotions avec cet amoureux qui change d'avis déjà 3 fois...

 

Au final je suis profondément malheureux de cette situation, je me sens perdu car je veux réussir là où j'ai échoué il y a 8 ans. Le risque est l'échec de mon côté et beaucoup de souffrance. .

Merci de vos commentaires bienveillants.

Antho 

 
Posté : 08/06/2022 11:44
Romain
(@romain)
Eminent Member Admin
 

Bonjour @antho , c'est une situation assez courante, beaucoup d'autres personnes sont passés par là où tu en es aujourd'hui, c'est une expérience difficile mais riche et épanouissante.

Je ne vais pas te donner de conseils car c'est ce que j'évite de faire, par contre je peux te proposer de t'accompagner pour trouver l'état d'esprit qui te permettra de vivre cette transition sereinement. Si tu veux en savoir plus, tu peux me contacter à l'adresse romain@relationlibre.com

Surtout ne t'identifie pas et ne te limite pas à tes émotions, ce sont simplement des informations qui vont te permettre de travailler efficacement sur toi.

Ce message a été modifié Il y a 2 mois parRomain
 
Posté : 09/06/2022 8:18
Share: